Sucré/Salé

En studio, à la différence du reportage, le photographe est seul maitre de ses créations, comme seul responsable de ses erreurs. Un vrai challenge pour générer des images réalistes, ou surréalistes. Et ce qui est vrai pour la prise de vue de personnes l’est encore plus pour des objets inanimés.
Inspiré tout autant des peintres des siècles précédents que de photographes contemporains plus récents, tels Irving Penn, j’aime créer un univers particulier avec des matières et des objets, en inventant des lumières particulières qui donnent vie aux textures. Fruits et légumes, couverts et autres objets usuels prennent vie dans des mises en scène toutes en douceurs, entre graphisme et jeux de couleurs, où fantaisie et graphisme accompagnent souvent quelques arrangements improbables anodins.
Sucré ou salé ? Souvent un peu des deux, un savant mélange qui sort cette série de l’imagerie « Culinaire » pour s’attacher principalement à l’aspect visuel, en dehors du temps et de la logique, simplement pour le plaisir des yeux.

Cette série compte 32 images, réparties en 5 séries : Un peu de fraîcheur, Reflets glacés, Instants thé,

Expositions

  • Printemps de la Photographie, Romorantin (41) – mai 2018
  • Office de tourisme de Choisy le Roi (94), 11 septembre au 12 octobre 2018 (exposition personnelle)
  • Rencontres photographiques de Lamotte-Beuvron (41) – 6 et 7 octobre 2018.